Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation, comme détaillée dans notre politique de protection des données.

Pourquoi j’adore de pratiquer le Shinson Hapkido ?

Florence (16 ans) : grace à l’entrainement au Shinson Hapkido, je me sens beaucoup plus sûre de moi en société. J’ai trouvé un groupe ouvert et j'ai fait beaucoup d’amis. Grâce à ce training, je peux à la fois avoir de l’action et trouver du calme.
Guido (64 ans) : jusqu‘ à mes 42 ans, je n’étais pas du genre sportif mais je voulais faire quelque chose pour ma santé. J’ai alors décidé de commencer une activité sportive. Je cherchais une activité de groupe mais pas exclusivement réservée aux seniors, un sport exigeant mais sans pression liée à la compétition. Je me suis tourné vers le Shinson Hapkido qui a répondu à mes attentes. L’entrainement est très varié et complet en sollicitant toutes les parties du corps. Je me sens en forme et plus sûr dans la vie quotidienne. Les entrainements se font tous âges confondus, cela me permet en pratiquant avec eux de rester ouverts aux jeunes. Depuis 23 ans, je m’entraine avec tous et n’envisage pas de sitôt de m’arrêter !

Valerie (25 ans) : j’ai commencé à m’entrainer à 15 ans et en 2018, à l’âge de 24 ans, j’ai obtenu ma ceinture noire (1° Dan). Dès le début, j’ai trouvé formidable que rapidement, on pouvait établir des contacts et évoluer ensemble. Grâce aux différents thèmes abordés dans les entrainements comme les techniques de coups de pied, de chutes, de self-défense…, je peux vraiment me dépenser et développer ma force musculaire et ma souplesse, ma coordination et mon endurance.
Melanie (45 ans) : depuis quelques années, je pratique le Ki-Do-In. Au début, je m’entrainais pour conserver ma souplesse. Entre-temps, cette « gymnastique de santé » est devenue un élément essentiel de ma semaine. Tantôt, nous entrainons notre musculature, tantôt, notre habileté. Les étirements fréquemment proposés améliorent notre façon de bouger ainsi que les exercices de respiration, y compris la méditation, viennent compléter le programme.
Par le Ki-Do-In, le corps est perçu comme un tout: dans un corps sain vit le plus souvent un esprit sain ! Il règne dans notre groupe, une atmosphère amicale et sympa et, en tout cas, pas de pression. Ça fait du bien ! Chacun fait ce qu’il peut.

Actualités