Notre site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Si vous poursuivez la navigation, nous considérerons que vous acceptez leur utilisation, comme détaillée dans notre politique de protection des données.

Histoire

En 1981, il y avait à Elsenborn une poignée de personnes qui pratiquaient le Hapkido depuis plusieurs années. Ce sport polyvalent, originaire de Corée, est était connu dans notre région grâce au jeune Coréen So-Ho. Malheureusement, notre professeur So-Ho a ensuite émigré vers l'Allemagne. Grâce à l'attention et aux efforts désintéressés de certains étudiants (entre autres M. Martin Backes), la formation a pu être poursuivie pendant un certain temps sans professeur.

 

Mais comme il fallait tout de même un professeur approprié pour la formation et la correction, M. Backes Martin a invité Sonsanim Ko Myong à Elsenborn après une longue recherche. Le grand maître Ko Myong est donc venu de Hambourg à Elsenborn pour quelques week-ends, a enseigné et a finalement décidé de reprendre le Dojang Elsenborn comme professeur.

 

Kung Jung Musul Hapkido, aujourd'hui Shinson Hapkido, s'est développé au fil des années grâce à l'engagement de Ko Myong, et les résultats se sont montrés assez vite. En 1983, notre membre actif ainé, Sabŏmnim Martin Backes, a été autorisé à participer au premier examen officiel Kung Jung Musul Hapkido Dan et appartient donc à la première génération Ki. Deux ans plus tard, quatre autres étudiants (Dora Hönen, Karl-Heinz Küches, Arthur Hönen et Kurt Brück) ont participé au deuxième examen Dan. La voie était désormais libre pour diffuser officiellement le Shinson Hapkido dans l'Est de la Belgique.
Les porteurs de Dan ont fondé des écoles Shinson Hapkido dans différents villages et villes : à Amblève (1985), à Elsenborn (1982), à Eupen (1991) et à St Vith (1986).

 

Le développement constant du Hapkido a fait qu'en 1993, le Kung Jung Musul Hapkido est devenu le Shinson Hapkido actuel. Sonsanim Ko Myong a fait des recherches sur les racines de l'Hapkido en Corée. "Kung Jung Musul Hapkido" - "l'art martial secret de l'ancienne maison royale coréenne" était limité à l'art martial et à une certaine classe privilégiée de gens, de sorte que l'activité du Hapkido était limitée.


Shinson Hapkido inclut d'autres arts que les arts martiaux : Guérison, mouvement général, musique, danse, calligraphie, etc... Shinson Hapkido est ouvert à tous.